Les cabanes du Nid d'Iroise - Interview de Dominique le Tarnec, notre 100e propriétaire sur IKINAT  Envoyer à un ami
Partager

le nid d'iroise et ses cabanes en bois sur pilotis sur IKINAT "J'ai trouvé mon inspiration dans les lodges kenyans pour faire mes nids d'oiseaux !"

Dominique le Tarnec, propriétaire des cabanes en bois sur pilotis du Nid d'Iroise en Bretagne est le 100e propriétaire à faire confiance à IKINAT !

 

Nous avons souhaité lui donner la parole pour qu'il nous raconte son parcours, sa démarche en faveur d'un tourisme vert et naturel.

 

le nid d'iroise et ses cabanes en bois sur pilotis sur IKINAT

 

 

>>Dominique bonjour !

Nous sommes d'autant plus heureux de vous accueillir que vous êtes le 100e propriétaire à nous faire confiance.

Vous venez donc de déposer une annonce sur IKINAT pour présenter le nid d'Iroise, qui semble être le paradis sur terre ! Alors dites-nous en peu plus.



>> Tout d'abord, qui êtes-vous Dominique ?


J’ai la quarantaine, marié, 3 enfants et je vis dans un petit village en bord de la Mer d’Iroise, dans le Nord Finistère, Lanildut.

 

Ce petit port situé sur l’Aber Ildut, en face de l’Ile d’Ouessant n’est pas très connu et pourtant c’est le premier port goémonier d’Europe. Il recèle de magnifiques maisons en granit qui lui vallent le titre de « Commune du patrimoine Rural ».

 

Voila ! Je suis fier d’habiter et de vous présenter mon beau village si paisible, même en été. Un endroit encore méconnu pour beaucoup.

 

 

>> Comment vous est venue l'idée de construire ces nids-cabanes ? Quelles ont été vos sources d'inspiration ?


Après des études de tourisme, puis diverses expériences professionnelles dans le milieu du tourisme, j’ai souhaité devenir indépendant et développer un projet personnel : celui de construire des cabanes au milieu des arbres.

 

J’ai d’abord réalisé des chambres d’hôtes classiques dans notre longère en pierre, puis l’idée est très vite venue de faire des structures d’hébergement plus originales qui soient proches de la nature.

 

Les lodges, que nous avons vus au cours d'un voyage au Kenya, m’ont fortement inspiré, mais j'avais surtout envie de créer des cabanes uniques qui soient des nids douillets.

 

En effet, l’idée était de faire des nids d’oiseaux, d’où leur nom ("rouge-gorge" et "troglodythe", oiseaux de notre jardin), d’où également la toiture en chaume de roseaux rappelant la brindille du nid et l’isolation en plume pour l’aspect douillet et cocooning qui en font de véritables éco-constructions avec toilettes sèches.

 

Proche de la côte et des vents soumis aux tempêtes, pas de possibilité de faire des cabanes en haut des arbres ! C’est pourquoi nous avons opté pour les cabanes sur pilotis qui offrent l’avantage d’avoir plus de surface habitable et donc plus de confort.

 

 

>> Et d'où vous vient ce goût pour la nature, l'environnement ? Quelles sont vos valeurs ? Qu'est-ce qui motive votre démarche ?


J’ai vécu mon enfance à la campagne proche de la nature. C’est là que j’ai appris à observer la faune et la flore. J’en garde de merveilleux souvenirs, notamment la naissance de jeunes animaux. Aujourd’hui, je respecte cette Dame Nature et je souhaite transmettre ces valeurs non seulement à mes enfants mais aussi aux gens que je croise où qui me rendent visite au Nid d’Iroise.

 

 

>> Concrètement comment êtes-vous impliqué dans l'environnement et le Développement Durable ?


J’ai mis en place des systèmes de chauffage comme les pompes à chaleur, un poële à bois, des panneaux solaires, l’aérothermie, une récupération d’eau de pluie pour toilettes, machine à laver et arrosage, des toilettes sèches, du compostage, le tri sélectif, l’utilisation  de produits écologiques pour l’entretien …

 

Je suis également préoccupé par le développement durable et je travaille avec plusieurs partenaires locaux afin de faire vivre économiquement mon pays.

 

 

>> Vous avez également un gite ? Est-il éco-conçu ?


La maison en bois n’est pas complètement une éco-construction. Elle est composée de 5 nouvelles chambres d’hôtes au style épuré, un sauna et un spa. Elle a reçu par ailleurs le label « Tourisme & handicap » pour 3 handicaps.

 

 

>> Votre clientèle est-elle sensibilisée à l'environnement ? Vient-on chez vous par souci de l'environnement ou par hasard ? Enfin, avez-vous l'impression que trouver une location de vacances écologique devient important ou pas pour les gens ?

Une partie de ma clientèle recherche effectivement ce type de vacances car il correspond à leurs valeurs. D’autres pas du tout ! J’essaye alors humblement de les y amener ou d’en discuter avec eux. Les échanges sont toujours positifs. D’ailleurs, le plus important dans mon métier ce sont les échanges humains car je donne beaucoup de mon temps mais je reçois aussi énormément. Certains clients sont aujourd’hui des amis…

 

>> Vous avez également un jardin. Est-ce le jardin d'Eden ?


Je ne sais pas si c’est le jardin d’Eden mais ça y ressemble un peu !

 

Je l’imagine ainsi peut-être parce que je l’ai réalisé de A à Z et qu’il m’a demandé beaucoup d’énergie.

 

C’était un projet d’enfance : réaliser mon propre jardin de façon autodidacte.

 

Beaucoup d’idées, un grand terrain de 5.000 m2, de l’huile de coude et voilà le résultat !

 

Le jardin a aujourd’hui 12 ans. Un jardin exotique aux multiples essences : une douzaine de variété de palmiers, agaves, cactées, eucalyptus, mimosas, azalées, camélias, euphorbes, échiums, bananiers, oliviers…

 

Une volière où Kiwi, mon cacatoès apprivoisé, m’encourage. C’est la mascotte du « Nid d’Iroise ». Beaucoup de clients passionnés comme moi viennent aussi pour le jardin. Ils repartent souvent avec une petite plante offerte en souvenir.

 

 

>> Le mot de la fin ?

Venez me rendre visite, vous serez bien accueilli dans mon Nid d’Iroise, dans ce bout du monde !

 

Et merci  à l’équipe IKINAT de m’avoir permis cet interview.

 

Kenavo !"

 

***************************************

 

Retrouvez les cabanes en bois sur pilotis et les chambres d'hôtes du Nid d'Iroise sur IKINAT.

Avertissement : depuis la rédaction de cet article, certaines des adresses écologiques mentionnées ne sont peut-être plus présentes sur IKINAT.com.


 

 
Copyright © Ikinat.com | Tous droits réservés